Hans Frank : témoin « nazi » de la Shoah ?

10.00

Availability: In Stock

UGS : B99.
Catégorie : .

De 1939 à 1945, Hans Frank fut le gouverneur de la Pologne occupée. Ses écrits et ses discours prouveraient qu’un génocide des juifs était perpétré. Voici par exemple un extrait de son discours du 6 décembre 1941 tel que les historiens le présentent habituellement : « En ce qui concerne les Juifs, je vous le dirai en toute franchise, il faut qu’ils soient liquidés d’une façon ou d’une autre. Le Führer a dit un jour: « Si la juiverie réunie réussissait à déclencher une nouvelle guerre mondiale, non seulement le sang de tous ceux qu’elle aura entraînés dans la guerre serait versé — mais le Juif aurait fini d’exister en Europe . […] « Mais que faire des juifs ? Croyez-vous qu’on les enverra dans des villages dans l’ « Ostland » [les territoires de l’est] ? Voilà ce qu’on nous a dit à Berlin : « Pourquoi toutes ces complications (Sherereien) ? Nous n’avons pas besoin de Juifs, que ce soit dans l’ « Ostland » ou dans le « Reichkommissariat ». Alors liquidez les vous-même ». Je dois vous demander de vous débarrasser de tout sentiment de pitié. Nous devons exterminer les juifs, partout où nous les trouverons, et partout où il y en aura la possibilité. » Vincent Reynouard a consulté l’original de « journal de Hans Frank », c’est-à-dire les milliers de pages où sont retranscrits tous ses discours et toutes ses allocutions. Il révèle la portée exacte des déclarations de celui qui fut le gouverneur de la Pologne occupée. Sa conclusion est claire : les historiens se trompent lorsqu’ils considèrent ces déclarations comme des preuves qu’un génocide était perpétré…

Additional Information

Poids 0.217 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Hans Frank : témoin « nazi » de la Shoah ?”