La « Shoah par balles » dévoilée par le père Desbois : un mythe

8.00

Availability: In Stock

UGS : B81.
Catégorie : .

Le père Patrick Desbois a mené une enquête sur le (supposé) massacre systématique des juifs en Ukraine par les Allemands entre 1941 et 1944. Du 20 juin au 30 novembre 2007, à Paris, le Mémorial de la Shoah y a consacré une exposition intitulée : « Les fusillades massives de juifs en Ukraine, 1941-1944. La Shoah par balles ». Je l’ai visitée et j’ai acheté le catalogue de l’exposition. L’objectif de ce travail n’est pas d’apporter une conclusion définitive sur cette « Shoah par balles » ; le sujet est en effet trop vaste pour être étudié en quelques semaines, voire en quelques mois. Je me suis volontairement limité à répondre à la question suivante : l’exposition et son catalogue apportent-ils des éléments qui viendraient confirmer la réalité de la « Shoah par balles » ? La réponse est : non. On retrouve chez Patrick Desbois les procédés habituels des exterminationnistes : – invocation de directives orales qui permettent de pallier l’absence d’ordres ; – recours aux « aveux » d’après-guerre ; – confiance aveugle accordée aux « témoins » 60 ans après ; – publication de « témoignages » tronqués ou falsifiés ; – utilisation abusive de clichés avec des légendes non étayées et des appels incessants à l’imagination ; – preuves de substitution (1 tas de vêtements = 1 juif assassiné) – absence de vérifications matérielles sérieuses, en particulier, aucune expertise médico-légale des restes humains retrouvés ; – généralisations totalement illégitimes. Dès lors, la conclusion s’impose : l’ouvrage du Père Desbois ne confirme en aucun cas la réalité de la « Shoah par balles » en Ukraine. C’est l’œuvre d’une équipe qui, partant d’un présupposé (la « Shoah par balles » a existé), prétend découvrir des preuves là où il n’y a tout au plus que de faibles indices à confirmer par une enquête sérieuse et méthodique.

Additional Information

Poids 0.251 g
Nombre de pages

74

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “La « Shoah par balles » dévoilée par le père Desbois : un mythe”