Un internaute somme Reynouard de répondre à l’accusation selon laquelle Hitler aurait été un franc-maçon serviteur de l’Ordre mondial.

Après avoir réfuté cette allégation (ce qu’il fait en quelques minutes), Reynouard démontre que la logique qui conclut en un Hitler franc-maçon est identique à celle qui conclut en l’existence des prétendues « chambres à gaz » homicides hitlériennes. Ces développements lui permettent de revenir sur le révisionnisme et d’approfondir l’argumentation.
Reynouard termine son exposé en expliquant pourquoi il a choisi de combattre sans haine POUR la vérité plutôt que CONTRE des adversaires désignés.

Plan de l’exposé :

Épisode 1

1°) Hitler franc maçon ? Pourquoi pas…
– Une thèse qui découle de celle, plus générale, du « complot mondial »
– Le seul critère d’appréciation d’une thèse
– L’exemple (strictement personnel) de mon évolution spirituelle

2°) Aucune preuve d’un Hitler franc-maçon

3°) « Hitler était Franc-maçon » et « les chambres à gaz ont existé » : une logique semblable (I)

 

Épisode 2

4°) Les signes maçonniques prétendument effectués par Hitler
– La poignée de main au président Hindenburg (1933)
– Une thèse dont la logique mène à l’absurde
– Des « signes maçonniques »… qui n’en sont pas

 

Épisode 3 :

5°) Quand l’opinion préconçue fabrique des « preuves »
– 1976 : La « preuve » de la vie intelligente sur Mars
– Les « bavures criminelles » à Auschwitz-Birkenau
– Hitler franc-maçon : la même logique

6°) Aucune preuve qu’Hitler aurait survécu à la défaite militaire
– Les documents de la CIA et du FBI n’apportent rien
– Le cas du « franc maçon » Hermann Göring

 

Épisode 4 :

 
7°) Hitler, agent de la judéo-maçonnerie ? Une thèse intenable
– Une apparence sensible n’est pas contraire à la réalité
– Un présupposé erroné

8°) « Hitler était Franc-maçon » et « les chambres à gaz ont existé » : une logique semblable (II)
– La prétendue « preuve » de l’extermination des Juifs hongrois à Birkenau
– Les prothèses visibles à Auschwitz : preuve d’un massacre de masse ?
– Comment on explique « l’Album d’Auschwitz » aux jeunes

 

Épisode 5 :

9°) Hitler fut un réel opposant au mondialisme libéral capitaliste

10°) Un mal nécessaire, donc un combat positif et sans haine
 
Conclusion : le révisionnisme et la réhabilitation du national-socialisme : deux combats essentiels

 
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+