Dans cette série en cinq épisodes, Vincent Reynouard expose ce que fut l’essence du national-socialisme.

Il s’attarde plus particulièrement sur le racisme, le totalitarisme et la famille sous le IIIe Reich. Il explique enfin pourquoi le bonheur n’est pas incompatible, et de loin, avec la limitation des libertés individuelles.

Plan de l’exposé :

Épisode 1 :

1°) Le national-socialisme : une doctrine encore à mûrir
2°) Les onze principes du national-socialisme

 
 

Épisode 2 :

3°) National-socialisme et racisme
– L’existence des races
– Pas de haine raciale
– Le racisme pour sauver la nation

 
 

Épisode 3 :

4°) La Femme et la Famille dans le IIIe Reich
– La politique de la Famille sous Hitler
– La place de la Femme dans le national-socialisme

 
 

Épisode 4 :

5°) National-socialisme et totalitarisme
– Le Bien commun prime sur les intérêts particuliers
– Une logique totalitaire
– La tension naturelle entre l’individu et la communauté

 
 

Épisode 5 :

6°) National-socialisme et bonheur social
– L’importance de la camaraderie, voire de l’amour
– Le bonheur, c’est se donner à la communauté dans une démarche personnelle et libre

 
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+