Dans cette série en quatre parties, Reynouard expose l’histoire des camps de concentration inventés par les « bons » : l’Espagne (en 1896), la Grande-Bretagne (en 1900) et les États-Unis (en 1901).

Il raconte toute la propagande qu’à l’époque, les ennemis de ces nations ont organisée à leur propos afin de les présenter comme des « camps d’extermination ». Il explique ses mécanismes assez simples, fondés sur la généralisation abusive. Puis il rétablit la vérité sur ces camps et, s’appuyant sur quelques exemples flagrants, il pose la question : en 1945, n’est-ce pas la même propagande qui fut utilisée ? (Réponse dans la prochaine série.)

Plan de l’exposé :

Épisode 1 :

1/ Une mémoire effacée puis remplacée pour des raisons politiques
2/ 1896-1901 : l’Espagne, l’Angleterre et les États-Unis inaugurent d’ère des camps
– 1896 : les camps espagnols à Cuba
– 1901 : Les camps américains aux Philippines
– 1900 : les camps britanniques en Afrique du Sud

 

 
 

Épisode 2 :

3/ Le sempiternel argument : « C’est pas pareil ! »
4/ Quand les camps des « bons » étaient des « camps d’extermination »
5/ L’histoire objective des camps espagnols, américains et britanniques
– Les camps américains aux Philippines

 

 
 

Épisode 3 :

– Les camps espagnols à Cuba
– Les camps britanniques en Afrique du Sud

 

 
 

Épisode 4 :

6/ Conclusion : pour une histoire objective des camps allemands
 

 
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+