Discours donné en 1961 par Benjamin H. Freedman au nom du magazine Common Sens à l’hôtel Willard de Washington DC.

M. Freedman, né en 1890, était un homme d’affaire juif brillant de New York City qui fut à un moment donné le principal propriétaire de la compagnie Woodbury Soap. Il rompit avec la communauté juive organisée après la victoire du judéo-communisme en 1945, et passa le reste de sa vie et une bonne partie de sa considérable fortune, au moins 2,5 millions de dollars, a exposer la tyrannie juive qui régnait sur les États-Unis.

En tant qu’initié de haut niveau dans les organisations juives et les machinations juives dont le but était de prendre le pouvoir sur notre nation, M. Freedman savait de quoi il parlait.
 
M. Freedman connaissait personnellement Bernard Baruch, Samuel Untermyer, Woodrow Wilson, Franklin Roosevelt, Joseph Kennedy, John F. Kennedy, et beaucoup d’autres personnes des plus influentes de cette époque.

 

 

 

Soutien à DIDI18 – Traduction et sous-titrage






 
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+