Un argument communément opposé aux révisionnistes est le suivant :

 

Six millions de Juifs avaient disparu en 1945. Donc ils étaient morts (sinon, où étaient-ils passés ?). Autant de morts attestent l’existence d’un meurtre de masse planifié et systématiquement perpétré .

Dans cette vidéo, Reynouard explique pourquoi le nombre de Juifs morts de façon violente pendant cette guerre atroce se monte à environ 500 000. C’est une « catastrophe », mais pas un « génocide » planifié et systématiquement perpétré.
 

 
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

1 comment

  1. Tom 05/07/2017 at

    Répondre

    Bonjour, puis-je savoir d’où vient la vidéo du début avec l’étudiant qui parle devant les autres? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *