1/ On demande à Vincent Reynouard s’il appelle à soutenir Marine Le Pen.

Après avoir rappelé pourquoi, personnellement, il refuse de participer au jeu démocratique, Reynouard explique les raisons pour lesquelles il ne donne aucune consigne, laissant chacun libre d’agir selon sa conscience (abstention, vote blanc ou vote pour un candidat quelconque). Puis il s’intéresse au cas de Marine Le Pen : au-delà des solutions de bon sens (et nécessaires) qu’elle propose dans le cadre de la crise grave que traverse la France (en premier lieu avec l’immigration), son projet de société permettrait-il, au final, d’enrayer le déclin? Reynouard y répond en remontant aux principes premiers de la société…
 
Plan de l’exposé :
 
Introduction : Pourquoi je ne vote pas
1. La stratégie de Marine Le Pen
2. La renaissance viendra-t-elle des urnes ?
3. Le projet de Marine Le Pen permettra-t-il une renaissance nationale?
a) Marine Le Pen invoque « l’amour inconditionnel de la France »
b) Le sentiment national ne suffit pas pour espérer une renaissance
c) L’éclipse de la transcendance, racine de la décadence
d) Marine Le Pen, chantre de la laïcité

 

 
 

2/ Marine Le Pense revendique la laïcité la plus stricte.

Par conviction, certes, mais aussi afin de mieux combattre un islam qui cherche, dit-elle, à imposer ses modes de vie religieux à la République. La présidente du Front national exige notamment la plus stricte laïcité à l’école. Elle fustige la classe politique qui, par égoïsme, se rend coupable de faiblesse face à certains islamistes conquérants.
Dans ce deuxième volet, Vincent Reynouard s’interroge : et si la laïcité dont Mme Le Pen se réclame n’était pas précisément la cause de la faiblesse politicienne face à l’islam intransigeant ? S’appuyant sur de nombreux textes et sur ses propres connaissances, Reynouard souligne les conséquences sociales catastrophiques (mais trop méconnues) de l’enseignement laïque depuis plus de 100 ans. C’est lui qui contribue au renforcement de l’individualisme, cause de notre décadence.
 
Plan de l’exposé :
 
d) Marine Le Pen, chantre de la laïcité contre un islam revendicateur
e) La laïcité : remède au mal ou… cause du mal ?
f) Marine Le Pen exige une école « neutre » et « laïque »
g) Les conséquences catastrophiques de la laïcité dans l’enseignement
h) Réponse à l’objection : « La Science apporte un savoir objectif »
– Quand une hypothèse est présentée comme une certitude : l’Évolution
– Science et métasciences
– Les limites de la Science
i) Le cas des expériences de Libet : l’Homme, un simple robot dénué de tout libre arbitre ?
j) L’école laïque : véhicule du matérialisme

 

 
 

3/ Vincent Reynouard expose les conséquences mortifères du matérialisme qui ôte tout sens absolu à la Vie.

Il en résulte un égoïsme et une angoisse qui paralysent nos sociétés modernes.
Puis il examine l’argument du vote « pour le moindre mal », que de nombreux invoquent (à raison ou à tort, Reynouard ne se prononce pas) pour justifier leur soutien à Marine Le Pen. Reynouard explique pourquoi la laïcité sans cesse revendiquée par le Front national le rend inapte à mener une action authentiquement révolutionnaire pour le salut du pays. Certes, Mme Le Pen formule des propositions importantes qui pourraient permettre d’éviter à la France de mourir dans les prochaines années. Mais en désertant le domaine spirituel, les remèdes proposés seront incapables de faire recouvrer la santé à la nation. Hitler, lui, a mené une révolution aussi sur le terrain philosophique.
Malgré tout, l’espoir de sauver la France reste intact… Ce sera l’objet du dernier volet.
 
Plan de l’exposé (deuxième partie) :
 
k) Le matérialisme : cause première du déclin
l) Marine Le Pen : un « moindre mal » ?

 

 
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+